Avis de Propriétaires
et de Professionnels
*****
Source : Le Club de l'Habitat
expert en rénovation aides et subventions bbc-expertise021007.jpg
1 - Traiter le Bâti
2 - Traiter la ventilation
3 - Traiter le mode de chauffage
4 - Traiter les énergies renouvelables
Ressources
Le Grenelle
Rénover
Aides
Financements
Subventions
Label BBC
La Société
Résidentiel
Co-Propriété
Tertiaire
ACCUEIL
Formations
La Société
Mentions Légales
Contactez-nous
Nos Savoir Faire
Certificats C2E
Formations
Plan du site
Réhabilitation Thermique :
Les Bonnes Pistes
Réhabilitation Thermique :
Les Conseils des Professionnels
Réhabilitation Thermique :
Investissements Justifiés

POURQUOI RENOVER ?

La Simulation au travers de notre prestation "Audit Thermique Résidentiel" permet de vérifier, selon un modèle de calcul étalonné sur l'existant, l'incidence de chaque paramètre modifié ( isolation toiture, isolation murs, isolation dalles, fenêtres, ventilation, modification du système de chauffage, intégration énergies renouvelables) par rapport à la situation initiale et sa part dans l'amélioration globale. A la fois, l'hiver pour les économies d'énergie. Et l'été, pour le confort thermique.
La raison fondamentale, approchée dans la page "L'Enjeu : Grenelle de l'environnement",
implique pour le propriétaire des actions essentielles, ordonnées et rentables.

Les règles de l'art appliquées à la rénovation thermique donnent le même protocole de rénovation :

2 - Traiter la ventilation
 
Il est nécessaire de ventiler l'habitation pour éliminer les pollutions dus aux matériaux utilisés (COV), la vapeur d'eau générés par les occupants ( respiration, activités). Il est obligatoire de respecter les textes légaux de 1982 : Réglementation obligatoire pour tous les logement construits après 1982, à savoir : " La ventilation est une obligation pour tous les logements postérieurs à 1982, collectifs ou individuels. La ventilation doit satisfaire aux exigences suivantes : L'aération doit être générale et permanente, la circulation d'air doit se faire depuis des entrées d'air situées dans les pièces principales jusqu'aux sorties dans les pièces de service. Des débits règlementaires sont exigés. La façon la plus sûre de les obtenir est d'installée une VMC ou une VMR. Il est en effet difficile de contrôler les débits d'air renouvelés par ventilation naturelle."
1 - Traiter le Bâti
 
C'est à dire : ISOLER. Les logements construits avant 1975 ne comportent aucune isolation. Pourquoi faire autrement ? L'énergie était tellement bon marché...
Aujourd'hui, la raison impose de réduire considérablement les déperditions thermiques de l'enveloppe. La rénovation de l'ancien implique de revisiter l'isolation totale du logement : les parois opaques (murs, toitures, dalles), les parois vitrées, les portes donnat sur l'extérieur.
En fonction des matériaux utilisés et du mode de construction,  le choix des matériaux de rénovation est essentiel pour respecter l'équilibre hydrométrique des murs et du résultat thermique à obtenir. Dans l'absolu : 80kmh/m²/an. (Standard Rénovation basse consommation) Objectif idéal !!! ....
 
Comme l'écrit B. VU dans son ouvrage : "Rénovation et grenelle de l'environnement - Brigitte VU - Eyrolles"
 
 " Il est nécessaire d'effectuer des simulations afin d'identifier les déperditions de l'enveloppe (déperditions par l'air, les parois, les systèmes de ventilation), les facteurs de confort d'été de plus en plus importants (matériaux à très forte inertie thermique), les choix des conforts d'été (rafraîchissement par plancher, puits canadien,  ou confort assuré par des systèmes passifs) dans le cadre de rénovations lourdes.
Les choix dans ce domaine doivent être effectués de manière cohérente, car ils ont un effet déterminant sur le confort thermique, accoustique et visuel ainsi que sur les économies d'énergie".
4 - Traiter les énergies renouvelables
 
La pertinence de l'installation d'une énergie renouvelable ne doit pas répondre à un effet de mode, mais à une solution économique et technique en accord avec les objectifs énergétiques visés (Labels). Là encore, la simulation est incontournable.
3 - Traiter le mode de chauffage
 
Dans ce cadre, la simulation est indispensable car elle inclut l'incidence de la rénovation thermique du bâti précédemment traitée. Plus les déperditions sont réduites ( 250 kWh/m²/an pour la moyenne nationnale du parc vers 80 kWh/m²/an en objectif soit réduites d'un facteur 3), plus les besoins de chauffage sont réduits d'autant. Donc la puissance de chauffage nécessaire est d'autant réduite par rapport à l'installation existante. Et l'utilisation dénergies renouvelables devient d'autant plus efficaces, pertinentes et rentables.
bbc-expertise021003.jpg bbc-expertise021003.jpg bbc-expertise021002.jpg